Transports : vers un lundi noir sur les routes – Taxi Moto Paris

by vip / dimanche, 1 décembre 2013 / Published in BLOG

Opérations escargots en Ile-de-France des centres équestres contre l’équitaxe, barrages filtrants de routiers en région parisienne et en province des chauffeurs routiers contre l’écotaxe… Lundi, la circultation sur les routes risque d’être particulièrement difficile. La Préfecture de police de Paris vient de lancer une alerte pour conseiller aux automobilistes de différer leurs déplacements, de privilégier les transports en commun et pour les poids lourds de contourner les autoroutes impactées par les manifestations.
QUESTION DU JOUR. Les manifestants anti-écotaxe vont-ils trop loin ?

En Ile-de-France :

Paris pris en tenaille par les camions des centres équestres. Malgré la volonté du gouvernement de demander à Bruxelles un taux réduit de TVA pour certaines activités des centres équestres, censées être soumises à un taux plein de 20% au 1er janvier contre 7% aujourd’hui, les centres équestres d’Ile-de-France renforcés par des clubs de province devraient être fortement mobilisés dès 6 heures. Quatre cortèges de camions sont prévus en direction du Salon du cheval à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Un premier rassemblement aura lieu aux Ulis (Essonne) à 6 heures. Ce cortège va emprunter l’A6 A jusqu’à la porte d’Orléans avant de rejoindre celui parti du Haras de Jardy (Yvelines) à la porte de Saint-Cloud. L’ensemble de ces camions rejondront ensuite par le périphérique la Porte de la Chapelle puis Villepinte. Deux autres convois sont prévus. L’un partira sur l’A6 à partir d’Evry (Essonne) en direction de la porte d’Italie. Le quatrième au départ de Noisy-le-grand (Seine-saint-Denis) empruntera l’A4. Ces deux cortèges contourneront Paris par l’est. En principe, ces opérations escargot seront terminées vers 13 heures.
Actualité > Transports Fil RSS
TOUTE L’ACTUALITÉ
LES PROJETS
CIRCULATION EN ILE-DE-FRANCE
Transports : vers un lundi noir sur les routes
Publié le 01.12.2013, 13h46 | Mise à jour : 15h17

Envoyer
ILLUSTRATION. Les mobilisations des chauffeurs routiers contre l’écotaxe et des centres équestres en Ile-de-France contre l’équitaxe devraient entraîner d’importantes difficultés sur les routes. ILLUSTRATION. Les mobilisations des chauffeurs routiers contre l’écotaxe et des centres équestres en Ile-de-France contre l’équitaxe devraient entraîner d’importantes difficultés sur les routes. | (Le Parisien/Olivier Lejeune)
Zoom
18 réactionsRéagirAgrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l’article Tout leParisien.fr sur votre mobile Opérations escargots en Ile-de-France des centres équestres contre l’équitaxe, barrages filtrants de routiers en région parisienne et en province des chauffeurs routiers contre l’écotaxe… Lundi, la circultation sur les routes risque d’être particulièrement difficile. La Préfecture de police de Paris vient de lancer une alerte pour conseiller aux automobilistes de différer leurs déplacements, de privilégier les transports en commun et pour les poids lourds de contourner les autoroutes impactées par les manifestations.
SUR LE MÊME SUJET
Les manifestants anti-écotaxe vont-ils trop loin ? Les manifestants anti-écotaxe vont-ils trop loin ? Après les routiers, nouvelle menace de blocus à Paris demain Après les routiers, nouvelle menace de blocus à Paris demain Equitaxe : opérations escargots lundi autour de Paris Equitaxe : opérations escargots lundi autour de Paris Ecotaxe : les routiers maintiennent la pression sur l’A4 Ecotaxe : les routiers maintiennent la pression sur l’A4 EN IMAGES. Paris : la parade des cavaliers en colère EN IMAGES. Paris : la parade des cavaliers en colère VIDEOS. Marée de Bonnets rouges à Carhaix, le gouvernement prend acte VIDEOS. Marée de Bonnets rouges à Carhaix, le gouvernement prend acte VIDEOS. Ecotaxe : les barrages routiers levés, de nouveaux blocages prévus lundi VIDEOS. Ecotaxe : les barrages routiers levés, de nouveaux blocages prévus lundi

QUESTION DU JOUR. Les manifestants anti-écotaxe vont-ils trop loin ?

En Ile-de-France :

Paris pris en tenaille par les camions des centres équestres. Malgré la volonté du gouvernement de demander à Bruxelles un taux réduit de TVA pour certaines activités des centres équestres, censées être soumises à un taux plein de 20% au 1er janvier contre 7% aujourd’hui, les centres équestres d’Ile-de-France renforcés par des clubs de province devraient être fortement mobilisés dès 6 heures. Quatre cortèges de camions sont prévus en direction du Salon du cheval à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Un premier rassemblement aura lieu aux Ulis (Essonne) à 6 heures. Ce cortège va emprunter l’A6 A jusqu’à la porte d’Orléans avant de rejoindre celui parti du Haras de Jardy (Yvelines) à la porte de Saint-Cloud. L’ensemble de ces camions rejondront ensuite par le périphérique la Porte de la Chapelle puis Villepinte. Deux autres convois sont prévus. L’un partira sur l’A6 à partir d’Evry (Essonne) en direction de la porte d’Italie. Le quatrième au départ de Noisy-le-grand (Seine-saint-Denis) empruntera l’A4. Ces deux cortèges contourneront Paris par l’est. En principe, ces opérations escargot seront terminées vers 13 heures.

Selon Bison futé, ce sont donc les autoroutes A13, A10, A6, A6a et b , A4, A1 et A170, ainsi que sur le Boulevard périphérique, qui seront touchés.
Les routiers sur le bitume de l’A4 et l’A15. Après les manifestations des routiers à l’appel de l’Organisation des Transporteurs Routiers Européen (ORTE), samedi, réunissant près de 4 500 poids lourds dans une cinquantaine de barrages filtrants, le collectif indépendant de chauffeurs routiers «Alain Spinelli» entend prolonger ce mouvement avec de nouvelles actions. Selon la préfecture, «les secteurs nord-ouest et est francilien seront fortement impactés et les autoroutes A 15 et A 4 fortement ralenties en journée.» Un premier rassemblement est prévu à Coissy-Beaubourg (Seine-et-Marne) avant une départ en convoi vers A4 (sens Province-paris). Un arrêt est prévu à la hauteur de la sortie n°9 à Noisy-le-Grand (93). Le second partira de Cergy-Pontoise (95) avant d’emprunter l’A15. Les chauffeurs routiers doivent faire une halte à hauteur de la sortie n°5 à Montigny-les-Cormeilles (95).

Dans tous les cas, les camions devraient bloquer sur les autoroutes les 2 voies de gauche et de laisser libre la voie de droite aux usagers.

En province :

Ca va coincer à Lille. Toujours à l’appel du le collectif indépendant de chauffeurs routiers «Alain Spinelli», des barrages devraient être présents sur l’A25 à la hauteur de l’échangeur d’Englos à partir de 7 heures. D’autres actions devraient être mises en place sur la RN 41 sur la commune de La Bassée et sur la rocade RD 652 au nord ouest de Lille. Selon les organisateurs, plus d’une centaine de camions sont attendus. Face à cette situation, la préfecture a décidé de prendre les devants en fermant l’A25 qui relie Lille à Dunkerque à partir de 7 heures pour éviter que les automobilistes soient pris au piège. Des déviations sont mises en place : www.nord.gouv.fr.

Gros point de blocage entre Vitrolles et Fos-sur-Mer. Dès 7 heures, des actions de routiers vont se dérouler sur les autoroutes A7, A55 et dans les deux sens de RN 568 entre le Centre Routier de l’Anjoly à Vitrolles et le Rond-Point de la Fossette à Fos sur Mer. Les autorités ont demandé aux poids-lourds en transit de stationner en amont ces zones de perturbation ou d’emprunter si possible l’autoroute A7 puis l’A8 jusqu’à Aix en Provence pour continuer sur l’Italie ou pour rejoindre l’agglomération marseillaise par l’A51 ou par l’A50. Les camionneurs devraient faire une halte au niveau du portique écotaxe de Châteauneuf La Mède.

source : leparisien

Tagged under:
  • Tweets